PARTAGER

Le ministre des Sports ne veut pas piper mot -du moins pour le moment- par rapport à la sortie de l’international sénégalais, Gorgui Sy Dieng, qui, dans un communiqué publié avant-hier, a dénoncé l’attitude du ministère des Sports qui, selon ses dires, lui doit une dette de plus de 38 millions de F Cfa. En effet, à peine votre serviteur a-t-il commencé à prononcer le nom du basketteur des Wolves de Minnesota que Matar Ba lui a coupé la parole : «Non je réserve cette réponse ultérieurement parce que moi, je suis un républicain et que je mesure à leur juste valeur mes responsabilités. Chacun devrait assumer ses responsabilités et ultérieurement vous entendrez parler du ministre des Sports», a-t-il coupé court. Et malgré notre relance, le maire de Fatick refuse de varier sur sa position et ajoute : «Ce n‘est pas parce que vous voulez que je réponde que je le ferai. J’ai mon timing et les Sénégalais m’entendront parce que je suis toujours parmi eux et ils savent que ma détermination à gérer ce secteur ne souffre d’aucune faille, donc il n’y a pas de souci, vous attendrez ce moment et je parlerai aux Sénégalais», dit-il de manière catégorique.
Le patron du sport sénégalais s’exprimait hier en marge d’une visite effectuée à Fatick par des partenaires chinois qui veulent installer des infrastructures sportives le long du boulevard Macky Sall. Selon le conseiller économique et commercial de l’ambassade de la République populaire de Chine au Sénégal, LV Yifeng, qui dirigeait la délégation chinoise, lesdites infrastructures, dont les travaux vont commencer dès ce vendredi pour une durée d’une semaine seulement, vont ressembler à ce qui a été fait sur la Corniche Ouest de Dakar et coûteront la somme d’environ 20 millions de F Cfa.
Après s’être réjoui de la mise en place de ces infrastructures qui, à ses yeux, vont permettre aux Fatickois de pouvoir faire du sport et de se retrouver en même temps, l’édile de la capitale du Sine a invité ses administrés à considérer ce parcours sportif comme leur bien personnel en veillant à son bon entretien.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here