PARTAGER

Connu pour être un as en matière de vol de bétail, le nommé Athia Dia a trépassé dans la nuit du 27 au 28 février dernier après avoir été lynché par les populations du village de Somb où il s’était rendu avec deux de ses amis pour s’adonner à son jeu favori. L’un de ses acolytes, Matar Kâ, a subi le même sort que lui tandis que l’autre du nom de Mbaye Kâ s’en est sorti avec des blessures graves.

C’est un drame ! Mais les populations du département de Gossas et notamment les éleveurs vont probablement pousser un ouf de soulagement lorsqu’ils apprendront la nouvelle. En effet, dans la nuit du 27 au 28 février 2017 aux environs de 4 heures du matin, l’un des as en vol de bétail dans la zone, en l’occurrence Athia Dia, et l’un de ses acolytes, Matar Kâ, ont été lynchés à mort par les populations de Somb, village situé dans la commune de Patar-Lia, département de Gossas, et où repose la cantatrice sérère Yandé Codou Sène. Selon une source sécuritaire, les corps sans vie de ces visiteurs indésirables ont par la suite été déposés à la morgue du centre de santé de Gossas. Le nommé Mbaye Kâ qui faisait partie de cette bande de malfrats a eu plus de chance pour avoir échappé à la mort, mais a tout de même été grièvement blessé avant d’être évacué à Kaolack. Un habitant du village qui s’est confié au journal Le Quotidien par téléphone retrace le film des évènements : «Hier (lundi) tard dans la nuit, trois voleurs sont venus détacher le cheval du nommé Aliou Faye. Après avoir pris ce cheval, ils se sont rendus dans un autre quartier du village et y ont volé une charrette qu’ils ont attelée au cheval pour s’enfuir avec», témoigne Waly Diouf. Lequel d’ajouter : «Alertées, les populations, armées de gourdins et autres, les ont poursuivis pour leur faire leur fête. Mais il faut dire que les voleurs ont opposé une vive résistance aux premiers arrivés à leur hauteur en les menaçant de mort avec des machettes. C’est ainsi que ces premiers poursuivants ont appelé des renforts, et avec leur supériorité numérique, ils se sont acharnés sur lesdits voleurs en lynchant à mort deux d’entre eux. Le troisième n’est pas mort, mais il s’est retrouvé avec de graves blessures», a narré le sieur Diouf qui en appelle à l’aide des autorités pour faire face aux voleurs de bétail qui leur pourrissent la vie.
A noter que ce nommé Athia Dia a été plusieurs fois arrêté par la gendarmerie, mais à chaque fois, il disait à qui voulait l’entendre qu’il n’allait pas durer en prison. En décembre 2012 par exemple, il était impliqué dans une affaire de vol de cheval qui avait mal tourné parce qu’ayant occasionné la mort par balle d’un certain Abdou Lô, tué à bout portant par le sieur Mamadou Diop au moment où ce dernier battait en retraite en compagnie de son ami Athia Dia. Ce dernier qui avait récemment bénéficié d’une liberté provisoire devait se présenter à la barre du Tribunal de grande instance de Fatick à l’occasion de la prochaine ouverture de la session de la Chambre criminelle.

dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here