PARTAGER

Au terme de la tournée qu’elles ont effectuée hier dans certains établissements de la commune de Fatick à l’occasion de la rentrée des classes, l’adjoint au gouverneur de la région de Fatick en charge des Affaires administratives, Magatte Diouck, ainsi que l’inspecteur d’académie, Papa Gorgui Ndiaye, se sont dit satisfaits par rapport à l’effectivité du démarrage des cours, notamment dans le primaire et le préscolaire. «Faire démarrer les cours le jour de la rentrée est un ambition forte des autorités de l’Education nationale. Elle a été partagée lors de plusieurs réunions et aujourd’hui, c’était l’occasion de faire le tour des écoles pour vérifier l’effectivité de ce démarrage des cours», a fait savoir le patron de l’académie. Lequel d’ajouter : «A l’arrivée, nous constatons, comme l’a dit Monsieur le gouverneur, que la situation est quand même satisfaisante puisque dans toutes les écoles que nous avons eu à visiter, en tout cas au niveau de l’élémentaire et du préscolaire, le démarrage est effectif», s’est réjoui M. Ndiaye.
Seulement, ces autorités ont regretté que cela ne soit pas le cas dans les établissements du moyen-secondaire visités comme au Collège d’enseignement moyen (Cem) Thierno Mamadou Sall et au Lycée Coumba Ndoffène Diouf, du fait que les élèves se font encore désirer. Et les rares potaches à s’être donné la peine de faire le déplacement viennent pour remplir les formalités d’inscription.
Aussi, lesdites autorités ont-elles envisagé de renforcer la sensibilisation à l’endroit des parents d’élèves afin qu’ils fassent en sorte que leurs enfants puissent regagner les salles de classe dans les meilleurs délais. Dans le même ordre d’idées, les chefs d’établissement ont reçu comme instruction de prendre les dispositions nécessaires pour faire démarrer effectivement les enseignements/apprentissages durant cette semaine, même avec deux élèves seulement par classe.
Relativement au déficit de tables-bancs soulevé çà et là, l’inspecteur d’académie a préconisé de réhabiliter les carcasses en souffrance au niveau des établissements.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here