PARTAGER

Les populations de Coular Socé, village situé entre le Sénégal et la Gambie, dans le département de Foundiougne, peinent à trouver les mots justes pour remercier le Président Macky Sall. Lui qui les a fait sortir des ténèbres en permettant l’électrification de leur patelin et en même temps son désenclavement, à travers une piste de production de 26 km le reliant de part et d’autre à Wack Ngouna (région de Kaolack) et à Keur Saloum Diané, chef-lieu de la commune éponyme où vivent actuellement quelque 35 mille âmes. De même, c’est grâce à Macky Sall que ce village dispose aujourd’hui d’un Collège d’enseignement moyen (Cem). Pour toutes ces raisons, les populations, sous la houlette de leur maire, Abdou Seck, se sont mobilisées comme un seul homme pour manifester leur gratitude à l’endroit du chef de l’Etat. «Quand, en 2009, j’accompagnais le Président Macky Sall ici, nous sommes arrivés à 3h du matin en pleine campagne des Locales. Et il était très difficile d’accéder à ce village. Il n’y avait rien ici, ni route ni électricité. Les doléances des populations tournaient principalement autour du désenclavement, de l’électrification et de la construction d’un Cem. Le Président Macky Sall s’était engagé à régler tous ces problèmes une fois qu’il serait élu président de République», a rappelé le maire lors d’un meeting départemental. Aujourd’hui M. Seck se réjouit que son mentor ait pu tenir ses promesses. Toutefois, l’édile de Keur Saloum Diané sollicite encore des autorités étatiques la réalisation d’un pont de «seulement» 50 m pour relier Coular Socé et Baria, séparés par un bras de mer. «Ce pont permettra une ouverture vers la Gambie qui se trouve à moins de 6 km d’ici», a-t-il plaidé. Avant de faire part de sa volonté de rempiler à la tête du Conseil municipal de Keur Saloum Diané lors des prochaines Locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here