PARTAGER
Le ministre Mansour Faye remettant des kits alimentaires à Salémata.

Le Conseil municipal de Diarrère a procédé vendredi dernier au lancement de la distribution de 681 kits alimentaires composés de riz, d’huile, de sucre, de pâtes alimentaires et de savons à des ménages vulnérables répartis sur l’ensemble des 23 villages de cette commune du département de Fatick. Selon le maire Thérèse Faye Diouf, cet appui vient en supplément de l’aide alimentaire que l’Etat a déjà accordée à 2 410 ménages de sa commune dans le cadre de l’assistance alimentaire faite aux ménages vulnérables au Covid-19.
Pour la non moins directrice générale de l’Agence nationale de la Petite enfance et de la case des tout-petits (Anpectp), ce geste répond à un souci du Conseil municipal de faire en sorte que cette assistance alimentaire soit attribuée de manière inclusive, conformément à certaines de nos réalités sociologiques de partage et d’entraide. C’est aussi, pour l’édile de Diarrère, une façon de suivre les instructions du chef de l’Etat Macky Sall qui, dès le début de la pandémie du coronavirus, avait demandé aux collectivités territoriales d’accompagner leurs communautés dans ce contexte de crise qui n’a épargné aucun secteur.
Venu présider cette cérémonie de lancement, l’adjoint au sous-préfet de Tattaguine, Mayoni Sarr a pour sa part laissé entendre que pour gagner cette guerre contre le Covid-19, il faut d’abord gagner les batailles locales avec comme première arme le respect des mesures préventives telles que le port obligatoire du masque, le lavage régulier des mains et la distanciation physique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here