PARTAGER

La politique de l’emploi du Président Macky Sall est un «échec patent». C’est la conviction de Malick Gakou qui était dans le fief du chef de l’Etat, samedi dernier. «Il suffit juste de venir à Fatick où aucune industrie n’a été inaugurée depuis 2012 et où la conduite des motos Jakarta constitue la principale activité des jeunes, pour savoir que le Président Macky Sall et son gouvernement ont échoué. C’est la raison pour laquelle, c’est ici, à Fatick, que je vais m’adresser à la jeunesse de mon pays marquée par le désespoir, le désœuvrement et la précarité», a déclaré le leader du Grand parti (Gp) qui présidait une Assemblée générale régionale de son parti, dans le cadre de la «Caravane de l’Espoir» initiée il y a de cela trois ans.

«L’Etat n’a pas que des difficultés de trésorerie, il est en faillite»
Rappelant les 500 mille emplois que le Président Macky Sall avait promis en 2012, Gakou en a conclu que le Plan Sénégal émergent (Pse) tant vanté par nos gouvernants est «une grosse escroquerie économique de grande échelle pour vendre le Sénégal». Aussi a-t-il préconisé de remplacer le Pse par le Programme alternatif suxali senegaal (Pass) qui va, selon lui, «définitivement mettre le Sénégal sur les rampes du développement économique et social». Pour lui, le président de la République et son gouvernement ont inventé la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der) qu’il a lui-même qualifiée par dérision de «délégation au suicide rapide». Interpellé sur la polémique relative à la tension de trésorerie à laquelle l’Etat serait confronté, Malick Gackou, sur un ton sarcastique, dira : «Puisque l’Etat est liquide comme l’a récemment affirmé le ministre de l’Economie des finances et du plan, Amadou Ba, alors il n’a qu’à payer ses dettes à ses créanciers. L’Etat n’a pas seulement des difficultés de trésorerie. Il est tout simplement en faillite.»
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here