PARTAGER

Le nombre de personnes affectées par l’épidémie de dengue dans la capitale du Sine ne cesse d’augmenter. Avec la confirmation de 3 nouveaux cas, entre avant-hier et hier, sur plus de 50 prélèvements, le bilan est désormais passé de 9 à 12 cas. Ces derniers, enregistrés dans les quartiers de Mboubane et Loga­ndème, concernent une fillette de 8 ans et deux filles âgées respectivement de 18 et 22 ans. A en croire le médecin-chef de région qui tient toujours à rassurer les populations, la situation n’est pas alarmante pour autant. «C’est dans le cadre normal de l’évolution d’une épidémie de dengue. Cette situation est surtout liée à notre méthode qui consiste à ratisser large en allant dans les maisons prélever même les cas suspects. Autre­ment dit, c’est une recherche active que nous sommes en train de mener avec la précieuse collaboration de l’équipe mobile du laboratoire de l’institut Pasteur», a indiqué Dr Mama­dou Sarr. Avant de préciser qu’aucun cas grave n’est décelé jusque-là.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here