PARTAGER

Depuis l’ouverture de l’hôpital régional de Fatick en décembre 2013, les populations du Sine n’ont eu de cesse de réclamer la dotation de cet établissement sanitaire d’un scanner pour une meilleure prise en charge des nombreux accidentés de la nationale 1. Aujourd’hui, cette doléance est en passe de devenir un vieux souvenir puisque le ministre de la Santé et de l’action sociale qui a visité hier ledit hôpital a annoncé qu’un scanner y sera disponible dans 70 jours. «Fatick a besoin d’un scanner et le local devant l’accueillir dans maximum 70 jours est quasi prêt», a assuré Abdoulaye Diouf Sarr. Lequel a par la même occasion visité le chantier de l’unité de dialyse dont la réception, selon toujours le ministre, est prévue dans 90 jours.
L’autre temps fort de cette visite de Abdoulaye Diouf Sarr à l’hôpital régional a été sa rencontre avec les syndicalistes de la coalition And gueusseum qui l’ont accueilli avec des brassards rouges. Pour le ministre, cette rencontre d’information et d’échange avec les syndicalistes a permis d’évaluer ce qui est en train d’être fait par rapport à leur plateforme revendicative. «Par rapport à la doléance essentielle de leur plateforme, notamment le paiement des salaires de la Jica et des contractuels, nous avons vu avec eux que sur ce point-là, il n’y a plus d’arriérés», s’est réjoui le ministre. Avant de renchérir : «Au niveau des autres points, on peut dire que la question relative au système Lmd au niveau de l’Endss est réglée. Sur la question de la grande rencontre sur les urgences, une date est déjà retenue pour qu’on discute ensemble sur les urgences. Sur celle portant sur la réflexion sur les centres de formation, le mémorandum reçu à la suite d’un séminaire est en train d’être examiné point par point. Sur la Couverture maladie universelle (Cmu) avec l’effort de l’Etat de 10 milliards, l’Agence est en train de soulager les mutuelles pour que ces dernières paient les structures sanitaires.» Il a aussi fait savoir que les points concernant le régime indemnitaire et la généralisation de la retraite à 60 ans, ne pouvant pas être réglés ici et maintenant, nécessitent par conséquent l’ouverture de discussions pour savoir ce que l’Etat va retenir là-dessus.
Avant l’étape de l’hôpital régional, le ministre s’est rendu en début de matinée à Ndiambour Sine, chez le marabout Serigne Cheikh Ndigual Sène à qui il a remis une ambulance médicalisée d’une valeur de 45 millions de francs Cfa pour l’équipement du tout nouveau poste de santé de la localité qui lui a coûté une enveloppe de 50 millions de francs Cfa.
Le séjour de Abdoulaye Diouf Sarr dans le Sine s’est terminé à Diakhao où il a visité le poste de santé dont les travaux d’extension ont coûté 110 millions de francs Cfa. Par rapport à la volonté des populations locales avec à leur tête le député-maire Papa Birame Touré de voir ce poste érigé en centre de santé, le ministre a promis de s’en ouvrir à ses services techniques pour voir dans quelle mesure cette doléance pourrait être satisfaite.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here