PARTAGER

Avec un taux de 24, 48% sur une moyenne nationale d’environ 35%, Fatick fait partie des six Académies du pays telles que Matam, Kédougou, Ziguinchor, Sédhiou, et Kolda qui ont le plus faible taux d’orientation des élèves dans les séries scientifiques et techniques. Ce à quoi s’ajoute le fait que le taux d’élèves inscrits au niveau du baccalauréat général en séries S1 et S2 s’élève à seulement 14% en 2016-2017 alors que le taux d’admission de ces derniers est de l’ordre de moins de 50%. Face à cette situation jugée alarmante, dans un contexte où l’Etat mène une vaste campagne de promotion de l’enseignement des sciences et des techniques dans les établissements, les autorités académiques de la région de Fatick essaient d’explorer les voies et moyens pouvant permettre de renverser cette tendance.
Hier, lors de l’atelier de partage et de validation du Plan d’actions régional annuel (Para) pour l’amélioration de la fréquentation des séries scientifiques et techniques, le Secrétaire général del’Inspection d’académie (Ia) a préconisé un certain nombre de leviers à actionner pour pouvoir atteindre l’objectif des 60% de taux d’orientation qui est visé à l’horizon 2025. Selon Papa Gorgui Ndiaye, il s’agit entre autres, de sensibiliser davantage les enfants afin de les amener à aimer les sciences dès l’école primaire, mais aussi de renforcer les capacités des enseignants surtout en matière d’évaluation pour, dit-il, valoriser tous les efforts qui sont fournis par les apprenants.
Dans le même ordre d’idées, M. Ndiaye a invité les différents partenaires, notamment les collectivités locales, à renforcer l’équipement des établissements scolaires en matériel scientifique. En écho, le représentant du Conseil départemental de Fatick, Mamadou Diouf, a promis de porter ce plaidoyer auprès des plus hautes autorités en vue de doter les établissements de la région de moyens conséquents pouvant permettre l’atteinte des objectifs susvisés.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here