PARTAGER

L’opposition est plus que jamais décidée à disputer au candidat Macky Sall l’électorat de Fatick lors de la prochaine élection présidentielle. Cela, en s’assurant d’abord de la sécurité du processus électoral. C’est la raison pour laquelle, dimanche dernier, les responsables locaux du Front de résistance national (Frn) et du C25 se sont donné rendez-vous au domicile familial de Boubacar Camara, candidat recalé, pour mettre en place le bureau régional ainsi que les comités de résistance départementaux desdites structures. Déclinant leur feuille de route, le tout nouveau coordonnateur régional du Frn et du C25 a fait savoir que le cadre a décidé désormais «de faire face à la forfaiture que le Président Macky Sall cherche à installer et à imposer aux Sénégalais en se proclamant vainqueur dès le premier tour de l’élection présidentielle». De plus, Matar Ndoumbé Diattara a souligné que le cadre régional ainsi que les comités départementaux ont décidé d’assurer à tous les candidats de l’opposition un déroulement normal de leur campagne électorale à Fatick. «Nous ne ménagerons aucun effort pour que les quatre candidats de l’opposition puissent mener leur campagne électorale dans la liberté, sans aucune autre forme de pression de la part de la milice que le président de la République a mise en place», a martelé ce poulain de Idrissa Seck.
L’autre décision importante qui a été prise lors de cette rencontre, selon toujours M. Diattara, c’est l’organisation d’une journée d’action, jeudi prochain, à travers une marche pacifique. «Dès demain (ce lundi), nous introduirons une demande d’autorisation de marche pour être dans les délais», informe-t-il. Non sans mettre en garde le préfet de Fatick par rapport à une éventuelle interdiction de cette manifestation.

dndong@lequotiden.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here