PARTAGER

A Fatick, dans le fief de Macky Sall, Idrissa Seck a promis de relever le plateau technique de l’hôpital régional.

Idrissa Seck a été le dernier adversaire de Macky Sall à séjourner dans la capitale du Sine mercredi. Arrivé dans le fief du candidat de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) un peu avant 22h, il s’est offert une petite balade à travers quelques artères de Fatick. S’adressant à un public squelettique à hauteur des Hlm, route de Dakar, le candidat de la coalition Idy 2019 a d’emblée promis de satisfaire l’une des plus fortes doléances des populations de Fatick, à savoir le relèvement substantiel du plateau technique de l’hôpital régional et un personnel «suffisant et de qualité».
Après avoir réitéré sa conviction que «le changement interviendra au soir du 24 février», le leader de Rewmi a estimé qu’après sept ans de gouvernance de Macky Sall, ce n’est pas normal que l’indice de pauvreté de la région de Fatick soit encore «aussi élevé», sans pour autant donner des chiffres précis. De plus, il a dénoncé le manque d’éclairage de la cité de Mame Mindiss. Et lorsque la foule de jeunes entourant son véhicule réclame le départ de Macky Sall en scandant des «Na dem ! Na dem !», Idrissa Seck, dans un sourire narquois, leur dit : «A 19h, lorsqu’il prendra connaissance des résultats après sa sieste, on lui remettra sa valise pour qu’il vienne s’installer tranquillement à Fatick ou au Fouta.»
En guise de réponse au candidat de la majorité présidentielle qui a invité ses adversaires à organiser des meetings dans des stades pour mesurer leur popularité, il ajoute : «Il (Macky Sall) aurait dû aller directement au contact des populations sans escorte pour savoir ce que les gens pensent de lui au lieu de regrouper ses responsables dans des stades.»
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here