PARTAGER

Les responsables de Benno bokk yaakaar (Bby) ont pris part, samedi dernier, à Diofior, au meeting départemental de la coalition présidentielle, organisé par le maire socialiste Youssou Diome. A cette occasion, le leitmotiv a été l’unité. Le Secrétaire général du Parti socialiste qui présidait cette manifestation aux côtés de Mbagnick Ndiaye, coordonnateur de l’Alliance pour la République (Apr) dans le département de Fatick, de Mamadou Faye, Sg de la coordination départementale du Ps, entre autres, a fait savoir que cette unité des responsables constitue une des conditions sine qua non pour assurer la réélection de Macky Sall au premier tour. Pour Otd cet objectif doit, à l’heure actuelle, être «la seule et unique préoccupation» des différents responsables de Bby. Et convoquant un dicton wolof, il fera savoir que «soxla du am rakk» pour dire, en substance, qu’on ne peut pas attraper deux lièvres à la fois. «Cette manifestation constitue le point de départ d’une grande aventure d’animation de mobilisation, de sensibilisation des populations sénégalaises pour qu’ensemble nous nous engagions dans la voie qui permettra à Macky Sall de rempiler à la tête de notre pays le 24 février 2019», a déclaré le patron des Socialistes.
Très en verve, il a soutenu que ce qui se joue pour les cinq prochaines années dépasse le seul cadre de la réélection de leur candidat. «Il s’agit du destin d’une génération avec un Sénégal qui a un nouveau statut de pays disposant d’hydrocarbures tels le pétrole et le gaz, mais aussi avec un Président Macky Sall qui a un leadership national et sous régional», a-t-il expliqué. Ousmane Tanor Dieng, qui dit être convaincu que l’ère des chevauchées solitaires est dépassée, croit donc que seules les coalitions sont aujourd’hui en mesure de gagner des élections avec la légitimité qu’il faut.

Parrainage à Fatick : Mbagnick Ndiaye brandit 94% de l’objectif
Revenant sur le bilan à mi-parcours de la collecte des signatures pour le parrainage du candidat Macky Sall, Mbagnick Ndiaye a, quant à lui, affirmé qu’ils ont atteint 94% de l’objectif de 76 mille 200 signatures qu’ils s’étaient fixé dans le département de Fatick, soit 71 mille 628 signatures. Ce bilan jugé «très satisfaisant» a fait dire au maire de Ngayokhème que «l’opposition est inexistante» dans le département. A Tanor, il assure : «Dites au Président Macky Sall qu’il peut dormir tranquillement en ronflant. Parce que chaque week-end, je sillonne le Sine d’est en ouest et du nord au sud. Mais je ne rencontre aucun opposant à part Issa Sall du Pur qui ne s’active que dans son Tattaguine natal et quelques rares petits enseignants qui se réclament de la personne de Ousmane Sonko», a-t-il soutenu. Mbagnick Ndiaye s’est cependant désolé de la désunion des responsables locaux de l’Apr. Ce qui, à ses yeux, constitue leur «seul problème».
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here