PARTAGER

Lorsque le Sénégal a enregistré son premier cas de Covid-19 en mars dernier, il a été le premier à apporter son soutien au Comité régional de gestion des épidémies (Crge) de Fatick. Dans ce contexte de deuxième vague de contamination, le directeur général de la Société nationale de recouvrement (Snr) est encore monté au créneau pour pleinement jouer sa partition dans la croisade contre la pandémie du Covid-19 qui, sans exagération, a fini de faire du département de Fatick l’une des localités du pays les plus touchées actuellement. Ainsi, le samedi 19 décembre, Me Bassirou Ngom a remis une enveloppe de 2 millions de francs à l’Inspecteur de l’éducation et de la formation (Ief) de Fatick, en vue, selon lui, d’aider à lutter contre une éventuelle propagation du Covid-19 dans l’espace scolaire. Regrettant le relâchement des populations, le donateur a dans la foulée profité de cette tribune pour inviter ses concitoyens au respect scrupuleux des mesures barrières pour pouvoir contrer efficacement cette maladie.
Abondant dans le même sens, l’hôte de la cérémonie de remise, le sous-préfet de Niakhar, Lucien Chambaz, a demandé, en plus de se réjouir de ce geste de plus du Dg de la Snr dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, aux populations d’être plus conscientes de la menace et d’adopter des comportements plus responsables. Pour sa part, l’Ief de Fatick a laissé entendre que cette contribution est venue à son heure dans la mesure où elle pourra aider à régler le problème du port du masque noté dans la plupart des établissements de sa circonscription. De plus, Malal Sané qui, lui aussi, a salué le rôle déterminant qu’a joué Me Bassirou Ngom dans l’effort de guerre contre la pandémie du Covid-19, s’est engagé à faire en sorte que cet argent soit utilisé à bon escient.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here