PARTAGER

Faire voter une loi pour la pérennisation de la  politique nationale de Couverture maladie universelle (Cmu) et le renforcement de l’initiative de soins de santé gratuits pour les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes : tel est l’objectif principal que s’est assignée l’Ong Save The Children dans le cadre de son volet plaidoyer. C’est ce qu’a révélé Aboubakry Bâ, chargé de plaidoyer du projet Initiative de Réinvestissement de 20% de Glaxo Smith Kline (Gsk), mis en œuvre dans la région de Fatick dans la période allant de septembre 2015 à août 2018. C’était le jeudi 02 mars 2017, au terme d’un atelier de deux jours au cours duquel 160 élus locaux et responsables d’Organisations communautaires de base (Ocb) ont été formés sur le processus de planification et de budgétisation par rapport à la politique  de Couverture maladie universelle.
A en croire toujours M. Bâ, cette session de formation qui constitue la première d’une série de quatre qui seront déroulées dans les départements de Fatick, Foundiougne et Gossas,  avait entre autres objectifs de renforcer la connaissance des participants sur le cycle budgétaire et le processus de planification locale de la santé, de les doter d’une meilleure capacité à influencer les budgets en faveur de la santé communautaire. Mais également, de les amener à une meilleure compréhension mu­tuelle des perspectives, attentes, et besoins d’information sur les questions budgétaires. Enfin, élaborer un plan d’action de plaidoyer par commune, pour renforcer le dialogue et le suivi du financement de la santé et particulièrement de la Couverture maladie universelle.

dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here