PARTAGER

Permettre aux populations de son terroir (commune de Diarrère, département de Fatick) d’avoir un accès à des soins médicaux de qualité semble être aujourd’hui l’une des principales préoccupations du secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Sénégalais de l’extérieur. C’est dans ce cadre que samedi dernier, à l’occasion d’une cérémonie de remise d’un moulin à mil à des femmes de Diohine, Moïse Diégane Sarr a annoncé qu’il va très prochainement procéder à l’enrôlement dans la Couverture maladie universelle (Cmu) d’au moins 1 000 écoliers de sa commune d’origine. Un geste qu’il compte élargir aux guides religieux (musulmans et chrétiens), mais également aux chefs de village de la localité. Dans le même ordre d’idées, le natif de Bicole dit être en train de préparer avec ses amis une grande caravane de consultation médicale gratuite qui va sillonner les différents villages de la commune de Diarrère où il est conseiller municipal.
Par ailleurs, Moïse Sarr s’est plu à rappeler le reboisement de plus de 600 plants que lui et son équipe ont dernièrement effectué au niveau de certains lieux de culte, structures sanitaires et écoles de la commune de Diarrère. Une façon pour lui de mettre en œuvre le Plan Sénégal émergent (Pse) vert, cher à son mentor, le Président Macky Sall.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here