PARTAGER

Les jeunes de la commune de Niakhar ne sont pas contents du ministre des Sports Matar Ba à qui ils reprochent de n’avoir jusqu’à présent pas respecté ses multiples promesses de leur construire un stade. A travers la voix du président de la zone 4, Hamath Ndong, ils l’ont fait savoir samedi dernier à l’occasion de la finale de la 6e édition de la Coupe du maire dont le champion Yahya Diop «Yékini» était l’invité d’honneur.

Par les temps qui courent, le ministre des Sports n’est certainement pas le bienvenu à Niakhar. Tellement les jeunes de cette commune, située à 18 km au nord de Fatick, lui en veulent de n’avoir toujours pas respecté ses multiples promesses de leur construire un stade municipal. Profitant de la finale de la 6e édition de la Coupe du maire qui s’est tenue samedi dernier et qui a vu l’Asc Jamm Juuf prendre le dessus sur Jamm Bugum (4 tirs au but à 2, après un nul vierge), le président de la zone 4 de Niakhar a fustigé avec véhémence l’attitude de Matar Ba. «Les jeunes de Niakhar ne méritent pas de jouer sur un terrain vague comme celui-ci où ni les joueurs ni les arbitres ne sont pas en sécurité», a fulminé Hamath Ndong. Avant de s’en prendre au patron du sport sénégalais : «Le ministre Matar Ba est venu ici il y a deux ans, lors de la finale de la Coupe intercommunale initiée par le ministre Mbagnick Ndiaye et s’est fait huer par des jeunes que j’ai tenté de calmer. Sur ce, il s’était encore engagé à terminer les travaux du stade, mais jusqu’à présent nous n’avons rien vu», rappelle-t-il avec amertume. N’appréciant pas du tout la «méthode Matar Ba», Hamath Ndong d’enfoncer le clou : «Il (Matar Ba) est partisan. C’est pourquoi ce qu’il a fait à Diakhao (Ndlr : son village natal), il ne l’a fait ni à Niakhar encore moins à Patar, à Ngayokhème ou à Tattaguine. C’est quelque chose que nous déplorons et lui demandons de changer sa façon de faire. Ailleurs, les gens chantent ses louanges alors que dans son terroir, il n’y a rien fait», s’est encore offusqué M. Ndong. Qui dit pourtant avoir beaucoup espéré que la nomination de Matar Ba à la tête du ministère des Sports, à la suite de celle de Mbagnick Ndiaye, pouvait constituer une véritable aubaine pour le développement du sport dans le département, voire la région de Fatick.
Toutefois, la jeunesse de Niakhar pourrait avoir la chance de jouer la prochaine édition de la finale de la Coupe du maire dans de meilleures conditions, puisque le maire Macodou Sène a indiqué que, lors de sa dernière réunion, le Conseil municipal a décidé d’achever les travaux du stade dans la limite des maigres moyens dont il dispose. «Nous n’avons pas la prétention de construire un stade moderne parce que nous n’en avons pas les moyens. Mais au moins, ce que nous pouvons faire, c’est d’assurer la clôture, mettre des portes pour sécuriser les entrées», a fait savoir M. Sène.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here