PARTAGER

Pour les Fatickois allocataires de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) et de la Caisse de sécurité sociale (Css), qui avaient l’habitude de se rendre à Kaolack, c’est une véritable aubaine, qui s’offre à eux avec l’inauguration vendredi dernier dans la capitale du Sine d’un siège flambant neuf et commun aux deux structures citées ci-dessus. D’un coût de 250 millions de F Cfa, le président du Conseil d’administration (Pca) de l’Ipres, Mamadou Racine Sy, dira de ce joyeux construit juste à côté de la gare routière de Fatick, qu’il traduit en acte la volonté des Conseils d’administration de l’Ipres et de la Css de mutualiser leurs moyens. Ce qui, à ses yeux, va leur permettre de réaliser des économies considérables pouvant être utilisées pour renforcer le mieux-être et le bien-être de leurs allocataires. M. Sy a, par ailleurs, rappelé les différentes mesures que le chef de l’Etat, Ma­cky Sall, a prises en faveur des retraités pour le renforcement de leur pouvoir d’achat. Il s’agit notamment de l’augmentation des pensions de retraite, de leur défiscalisation mais surtout de l’instauration à partir du 1er janvier 2018, d’une pension minimale égale à 98% du Smic, soit un montant de 35 000 F.
Auparavant, le Dg de la Css, à la suite de son collègue de l’Ipres, Mamadou Sy Mbengue, a fortement magnifié la réalisation de cette infrastructure : «Ce bâtiment traduit la volonté des deux Conseils d’administration de rendre effective la vision du chef de l’Etat, Macky Sall», a déclaré Assane Soumaré. Lequel d’ajouter : «C’est une structure intégrée qui offre tous les services de la sécurité sociale avec un plateau qui intègre aussi bien les retraités, les allocations familiales, les crédits rentiers au titre des accidentés du travail, les maladies professionnelles et même à la clé un service d’action sanitaire et social accompli pour accompagner les populations. Au-delà de Fatick, il faut assurément voir d’autres localités comme Gossas et Foundiougne qui regorgent de potentialités. Nous avons identifié près 349 unités directes qui sont intéressées par l’exploitation de cette agence soit une population de 6000 employés sans compter maintenant près de 3200 employés des corps émergents», a fait savoir M. Soumaré.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here