PARTAGER

Le maire de Fatick, Matar Ba, a procédé, samedi dernier, à l’inauguration de la maternité du poste de santé polarisant les quartiers de Peulgha, Darel et Poukham, dans la commune de Fatick. D’un coût d’un peu plus de 12 millions de francs Cfa, cette infrastructure R+1 constitue une véritable aubaine pour les femmes qui avaient l’habitude de fréquenter ladite structure sanitaire, notamment pour leurs accouchements qui pourront désormais se passer dans une plus grande intimité. «La configuration du poste de santé faisait que la maternité se trouvait en face du bureau de l’Infirmier chef de poste (Icp) et, considérant tous les aspects qui tournent autour de l’accouchement, nous avons, avec l’Icp d’alors, jugé qu’il était plus indiqué de détacher complètement ce service. C’est ainsi que le Comité de développement sanitaire (Cds), avec l’appui de plusieurs bonnes volontés, a pu construire ce bâtiment», a expliqué avec un sentiment du devoir accompli, le secrétaire exécutif du Cds, Yatma Ndiaye. Lequel a, par ailleurs, informé qu’en plus des consultations prénatales, natales et post-natales, des soins spécialisés en gynécologie seront prochainement offerts par cette maternité baptisée au nom de Mame Yaba Diouf, une célébrissime sage-femme de Fatick, rappelée à Dieu en décembre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here