PARTAGER

Depuis quelques années, les autorités en charge de l’éducation et de la formation ainsi que celles administratives œuvrent à faire en sorte que le concept «Ubi tey, diang tey», cher à la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep), devienne une réalité dans nos écoles. En vue d’atteindre un tel objectif à la prochaine rentrée scolaire, l’Inspecteur d’académie (Ia) de Fatick a, lors du Comité régional de développement (Crd) tenu hier mardi en perspective de la rentrée des classes, invité les collectivités territoriales à pleinement jouer leur partition dans la gestion des établissements. Cela, en les rendant fonctionnels et prêts à accueillir les élèves à travers le désherbage, la désinfection et/désinsectisation, le pompage des eaux au niveau des écoles inondées, mais aussi la mise en place à temps des fournitures scolaires et du matériel didactique.
Par ailleurs, l’Ia a demandé aux collectivités territoriales de faciliter aux élèves l’obtention de pièce d’état civil, surtout en zone rurale. Et pour juguler les difficultés liées à cette douloureuse question dont ont été victimes plusieurs enfants par la seule faute de leurs parents, le ministère de l’Education nationale ambitionne cette année d’institutionnaliser une semaine de l’état civil. A cet effet, Mamadou Niang souhaite une synergie d’actions des différents acteurs de l’école afin que ce problème récurrent devienne sous peu un vieux souvenir.
Ce plaidoyer de Mamadou Niang a été fortement appuyé par celui du gouverneur de la région de Fatick, Souleymane Ciss, qui estime que dans la gestion de l’école, l’Etat aurait pu seulement se limiter à un niveau stratégique, en laissant les populations elles-mêmes, par le biais de leurs élus, s’occuper des problèmes des écoles dans l’optique de permettre à leurs enfants d’étudier dans de meilleures conditions. Aussi s’est-il félicité de la participation à cette rencontre de certains élus à qui il a demandé de faire davantage de l’école leur priorité.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here