PARTAGER

La Fédération sénégalaise de football (Fsf) tient à valoriser les phases nationales au niveau de la petite catégorie. Pour cela, le président Me Augustin Senghor a annoncé, hier dans la capitale du Sine, la mise en place prochaine d’une Académie fédérale du jeune footballeur où seront formés les meilleurs jeunes issus de ces compétitons qui ont démarré hier à Fatick pour les U20 et à Kaolack pour les U17.

En vue de promouvoir davantage la petite catégorie, la Fédération sénégalaise de football (Fsf) compte prochainement mettre sur pied une Académie fédérale du jeune footballeur. Laquelle sera abritée par le Centre technique d’excellence de Guéréo construit en 2009 par la Confédération africaine de football (Caf) et cédé par la suite à la Fsf. Selon le président de la Fsf qui a fait l’annonce hier à Fatick lors de l’ouverture de la 6e édition des phases nationales U20, ce sont les meilleurs jeunes issus de ces phases nationales qui seront les pensionnaires de cette structure de formation. «Ces jeunes suivront une formation en internat en même temps que des études pour pouvoir alimenter nos équipes U17, U20 et surtout revenir plus tard pour servir dans l’Equipe nationale A, afin qu’on ait d’autres Sadio Mané, d’autres Idrissa Guèye, d’autres Kalidou Koulibaly, et qu’on puisse aller à la conquête de ces trophées africains et mondiaux qui ne sont pas encore arrivés mais qui ne sont plus loin», a renseigné Me Augustin Senghor. D’après qui, l’organisation des phases nationales de football des jeunes (U17 à Kaolack et U20 à Fatick) correspond à la vision d’une équipe fédérale qui est là depuis quelques années et qui a pensé revenir à la base pour constituer un socle solide pour le développement du football sénégalais partout à travers le pays. «Aujourd’hui, notre fierté c’est de voir que depuis quelques années, à longueur d’années, tout le monde joue au football dans ce pays», s’est réjoui M. Senghor. Qui renchérit : «Aujourd’hui, il est important qu’à travers ces phases nationales, qu’on montre le travail qui est réalisé par les ligues régionales, mais aussi par les directions techniques régionales. Ces phases servent aussi à pouvoir faire de la détection pour nos équipes nationales. Et nous avons vu depuis la première édition en 2011, comment notre football a progressé dans la petite catégorie, les résultats obtenus au niveau africain et mondial, c’est pourquoi nous devons persévérer dans cette voie», a fait savoir le patron du football sénégalais.
A noter que dans la matinée de cette première journée, l’équipe de Thiès 1 a pris le dessus sur celle de Thiès 2 sur la marque de 2 buts à 0. Tandis que Ziguinchor a battu sa voisine, Kolda, par 2 à 1. Dans l’après-midi, Kaolack a coiffé au poteau Kédougou par 3 à 2. Pour leur part, les Fatickois ont surclassé leurs hôtes kaffrinois sur le score de 2 buts à 0. Ces compétitions se poursuivront jusqu’au 29 août prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here