PARTAGER

A quand la concrétisation de la promesse du chef de l’Etat, Macky Sall, de rémunérer les chefs de village ? C’est la question qui taraude actuellement l’esprit de ces relais de l’Administration qui disent l’attendre toujours avec beaucoup d’espoir.

Cela fait maintenant six mois que le chef de l’Etat, Macky Sall, lors de son adresse à la Nation du 3 avril, avait déclaré avoir demandé au gouvernement d’étudier les conditions de rémunération des chefs de village. Ces derniers sont toujours dans l’attente de la matérialisation de cette promesse présidentielle et l’ont fait savoir vendredi dernier, lors d’une réunion du bureau de la Fédération départementale des chefs de village de Fatick. «Nous avons besoin d’être appuyés par les pouvoirs pu­blics parce que nous avons beau­coup de charges dans nos vil­lages. C’est pourquoi nous attendons avec beaucoup d’es­poir la concrétisation de la promesse de Monsieur le président de la République de nous rému­nérer», dit Major Mamadou Faye, président de ladite fédération et 1er vice-président de la Fédération nationale des chefs de village. A en croire toujours M. Faye qui est par ailleurs chef du village de Faoye, dans la commune de Djilas, la revalorisation de leur statut, en plus des considérations pécuniaires, doit être accompagnée par la mise à leur disposition d’un certain nombre d’outils, notamment un drapeau national en bon état, des cachets, des badges pour faciliter leur identification, des décisions attestant leur statut de chef de village. Sans oublier la possibilité pour ces relais indispensables de l’Administration territoriale de pouvoir bénéficier de décorations dans les différents ordres nationaux pour leurs bons et loyaux services rendus à la Nation.
Revenant sur les actions que leur structure a eu à mener depuis sa création en novembre 2014, Mamadou Faye a souligné leur contribution à la lutte contre le vol de bétail, les sensibilisations faites pour enrayer la divagation du bétail et les facilitations pour l’obtention des actes de naissance, entres autres. En perspective, il est envisagé la mise sur pied d’une Fédération départementale des épouses de chef de village, mais surtout la création d’une Fédération régionale avec les chefs de village des départements de Foundiougne et de Gossas.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here