PARTAGER

Le coronavirus est en train lentement, mais sûrement d’étendre ses tentacules dans la région de Fatick. Le département de Fatick, qui en était à 5 cas positifs dont 2 guéris et 3 encore sous traitement, a enregistré hier 2 nouveaux malades dans son district : le premier a été recensé à l’Ecole de gendarmerie sur la route de Niakhar, avec environ 50 contacts qui ont été prélevés hier par l’équipe du district. Alors que le deuxième vient de Darou Salam où il a été testé dimanche dernier au niveau du poste de santé de ce village. Les 2 ont été transférés dans la soirée au Cte de l’hôpital régional.
Après le département de Fatick, ceux de Foundiougne et Gossas qui étaient jusque-là épargnés par la pandémie ont, selon des sources concordantes, enregistré leur tout premier cas positif respectivement avant-hier et hier. Le cas de Foundiougne, tout comme celui répertorié lundi dernier dans la commune de Fatick, est importé. Il s’agit d’un jeune ouvrier ressortissant de la commune de Djilor-Saloum. Quelques jours seulement après son retour de Sierra Leone, la semaine dernière, il a été informé que le résultat du prélèvement qu’il a subi à sa descente d’avion à l’Aéroport international Blaise Diagne est positif. Ainsi, faisant preuve d’une grande responsabilité, il s’est lui-même rendu à l’hôpital régional El Hadj Ibrahima Niass de Kaolack où il est actuellement en train d’être pris en charge.
Quant au cas de Gossas, il s’agit d’un homme âgé de 32 ans. Chauffeur dans une entreprise à Dakar, il était venu le vendredi dernier passer le week-end chez ses parents. Il s’est lui-même présenté au centre de santé de Gossas après avoir constaté les signes de la maladie. Il a été prélevé et le résultat est revenu positif de l’Institut Pasteur. Dans un état stable, le patient a ensuite été transféré au Centre de traitement des épidémies (Cte) de l’hôpital régional de Fatick. Dans un communiqué, le préfet de Gossas, Sahite Fall, a salué le réflexe du monsieur en question et invité les populations à ne pas stigmatiser ses proches. En outre, M. Fall a demandé aux uns et aux autres de redoubler de vigilance et de respecter strictement les mesures barrières édictées par les autorités médicales.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here