PARTAGER

La ville de Sokone est endeuillée avec le rappel à Dieu dimanche dernier à l’âge de 95 ans de Serigne Oumar Amadou Dème, second khalife de la famille Dème.

Dimanche dernier aux environs de 20H, alors que la communauté musulmane n’avait pas encore fini de célébrer la fête de l’Aïd el fitr ou Korité marquant la fin du mois béni de Ramadan, la ville de Sokone, département de Foundiougne, est subitement plongée dans l’émoi et la consternation avec l’annonce du rappel à Dieu de Serigne Oumar Amadou Dème, Khalife général de la famille de feu El hadj Amadou Dème. Agé de 95 ans, le défunt guide religieux a été par la suite inhumé vers 23 heures. Serigne Oumar Amadou Dème était le second khalife de son père et avait succédé en février 2014 à son grand frère feu El hadj Mamadou Amadou Dème, intronisé 1er khalife de la famille en 1973. Désormais, c’est son jeune frère Serigne Cheikhou Oumar Dème qui détient les rênes du khalifat.
A la tête d’une délégation, le ministre porte-parole de la présidence de la République et non moins fils du terroir, Abdou Latif Coulibaly, s’est rendu hier à Sokone pour présenter les condoléances de la Nation à la famille éplorée. Porteur d’un message du chef de l’Etat, Macky Sall, l’ancien ministre de la Culture et de la communication a, selon une source contactée sur place, magnifié l’œuvre du défunt khalife et souligné l’immense perte que constitue sa disparition pour le Sénégal et la Oumah islamique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here