PARTAGER

C’est une vieille doléance des populations de Diakhao Sine qui vient d’être satisfaite par le ministre de la Santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. Ce dernier, lors de l’audience qu’il a accordée aux sages du Sine vendredi passé, a en effet donné des instructions fermes à son directeur de Cabinet pour que le poste de santé de la dernière capitale du royaume du Sine soit érigé en district sanitaire, début 2020. La révélation a été faite dimanche dernier par le directeur des Ressources humaines du ministère de la Santé et de l’action sociale, en marge de l’inauguration d’une case de santé qu’il a offerte aux populations de Maronème, village situé dans la commune de Thiaré Ndialgui. Selon Ibrahima Soucka Ndella Diouf, ce geste n’est rien d’autre que la matérialisation d’une promesse que lui-même avait faite aux habitants lors de la dernière campagne électorale pour l’élection présidentielle. «Quand je suis allé vers les populations de Maronème suite à leur mouvement d’humeur, elles m’avaient énuméré un chapelet de griefs, notamment l’absence d’eau, d’électricité, de Collège d’enseignement moyen (Cem), de case de santé, entre autres. Ainsi, je leur avait promis la construction d’une case de santé si toutefois elles avaient contribué à la réélection du Président Macky Sall au premier tour», a-t-il renseigné. Avant d’indiquer que puisque Maronème avait voté à 98% en faveur de son candidat qui a été réélu au premier, il était devenu un impératif pour lui d’honorer son engagement. Cette infrastructure baptisée «Case de santé Keur Marième Faye Sall» va, à en croire le donateur, polariser cinq à six autres hameaux comptant en moyenne 600 à 800 habitants chacun en plus des quelque 1 500 habitants de Maronème. Ainsi, indique-t-il, cela va sensiblement contribuer à la prise en charge de la santé de la mère et de l’enfant dans la localité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here