PARTAGER

Ils sont des dizaines de nouveaux bacheliers de la commune de Fatick à se retrouver aujour­d’hui dans un désarroi total. Et pour cause, après avoir passé leur Bac depuis la session de juillet 2016, ils courent toujours après une hypothétique orientation dans les universités sénégalaises. En As­semblée générale hier, ils ont fait part de leur inquiétude et ont demandé aux autorités gouvernementales de bien vouloir statuer sur leur sort. «Cette année, il n’y a qu’une seule liste de nouveaux bacheliers orientés dans les universités publiques alors que l’année dernière, il y en avait deux dans le public et une dans le privé. Certains de nos camarades qui ont eu la chance d’être orientés en novembre dernier se préparent même à passer leurs examens du premier semestre au moment où nous attendons toujours. C’est pourquoi nous demandons aux autorités de nous aider parce que nous voulons poursuivre nos études», a déclaré leur porte-parole Papa Samba Ndiaye. Lequel s’est par ailleurs offusqué du «piratage» de leur compte au niveau de la plateforme campusen.sn où ils sont invités à s’inscrire pour être orientés.
   
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here