PARTAGER

Le Conseil municipal de Fatick veut jouer pleinement sa partition dans la croisade contre le coronavirus. C’est pourquoi, lors de sa réunion tenue vendredi dernier, décision a été prise de dégager une enveloppe de 51 millions de francs Cfa pour acheter des vivres au profit des populations impactées par le Covid19, en sus de l’assistance alimentaire de l’Etat. Mais pour éviter à l’avenir une polémique stérile liée à la distribution de ces vivres, le maire a promis que cela se fera dans la transparence, sans parti pris aucun. Prenant déjà les devants, Matar Ba a tenu à préciser que ceux qui sont ciblés dans le cadre de l’assistance de l’Etat ne pourront pas en même temps bénéficier du soutien de la mairie. De plus, l’édile de Fatick a fait savoir qu’en plus de l’appui de la mairie, il va, avec ses propres moyens, apporter des correctifs là où ce sera nécessaire. Une façon, selon lui, de faire en sorte que tous ses administrés puissent bénéficier de cette assistance alimentaire.

Dans la foulée, Matar Ba a invité tous les leaders politiques de Fatick à se joindre à la lutte, aux côtés des conseillers municipaux, pour qu’ensemble ils puissent accompagner les populations afin de les amener à se conformer aux recommandations des autorités administratives et sanitaires.

Il faut noter que cette enveloppe de 51 millions de francs Cfa vient s’ajouter aux quelques 8 millions que le Conseil municipal a récemment déboursés pour appuyer le Comité départemental de gestion des épidémies. Dans le même ordre d’idées et à titre personnel, le maire a fait une commande de 50 mille masques auprès des tailleurs locaux pour un coût de 10 millions de francs Cfa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here