PARTAGER

De plus en plus, des voix se lèvent au sein de l’Alliance pour la République (Apr) pour dénoncer les attitudes jugées «fractionnistes» de certains responsables à qui il est prêté l’ambition de vouloir succéder à Macky Sall. Se joignant à ce concert d’indignations, Tamsir Faye a profité d’une activité de nettoiement dimanche, à Diouroup, pour s’en prendre à ces «traîtres» encagoulés. «Nous les jeunes qui avons accompagné le Président Macky Sall depuis le début, avec beaucoup de sacrifices et qui sommes les dépositaires de son œuvre et de son héritage, ne pouvons pas accepter aujourd’hui que des gens qui profitent de leur position de pouvoir travaillent à mettre en place dans notre parti des groupuscules dans le dessein de succéder à Macky Sall en 2024», s’est offusqué ce responsable de l’Apr à Diouroup, département de Fatick. Sans vouloir verser dans des insultes ou invectives, il renchérit : «Nous ne pouvons pas prendre le risque d’être avec des gens qui, en 2024, risquent de saborder le projet que nous présenterons aux Sénégalais en faisant face à nous. Tous les responsables qui sont dans le parti et qui construisent des chapelles politiques pour éventuellement, demain, succéder au Président Macky Sall, même s’ils ont le droit d’avoir des ambitions, doivent s’assumer et quitter le parti», a martelé le non moins directeur général de l’Agence nationale de promotion de l’emploi des jeunes (Anpej).
En vue de préserver les chances de l’Apr de conserver le pouvoir en 2024, Tamsir Faye invite tous ses camarades à s’unir comme un seul homme derrière leur mentor, Macky Sall, quel que soit le schéma que ce dernier mettra en place.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here