PARTAGER

Les Etats-Unis ont annoncé ce mercredi des sanctions contre la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda.

« Tout individu ou entité qui continuera à assister matériellement » la procureure « s’expose également à des sanctions », a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo lors d’une conférence de presse.

L’administration Trump va interdire l’accès au territoire américaine à la Gambienne.
Fatou Bensouda avait annoncé en 2017 qu’elle allait demander aux juges l’autorisation d’ouvrir une enquête sur des crimes de guerre présumés commis dans le cadre du conflit afghan, notamment par l’armée américaine.

« Nous pouvons confirmer que les autorités américaines ont révoqué le visa d’entrée aux États-Unis de la procureure », a assuré le bureau de Fatou Bensouda, dans un communiqué publié vendredi 5 avril 2019.

La procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda a moins d’un an avant la fin de son mandat. Pour sa succession, quatre candidats sont en lice pour ce prestigieux poste. Il s’agit du Nigérian Morris Anyah, l’Ougandaise Susan Okalany, l’Irlandais Fergal Gaynor et le Canadien Richard Roy. Le sort de la CPI se jouera donc en décembre 2020. Tous sont des professionnels de la justice internationale au parcours densément riche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here