PARTAGER

La reprise du dossier de Khalifa Sall par Malick Lamotte inquiète la chargée de communication du Fsd/Bj. «Coup de poker ou franche volonté de laisser la justice libre de ses mouvements ?», s’interroge Fatoumata Gassama Fall. Mais Mme Fall dénonce plus le «comportement partisan, à la limite grotes­que du procureur de la République, célèbre pour sa lecture pour le moins discutable de la Cons­titution et de la loi organique portant Règlement intérieur de l’Assemblée nationale lors de la levée de l’immunité parlementaire du député Khalifa Aba­ba­car Sall». Pour elle, Serigne Bassirou Guèye qui est venu au Tribunal, mercredi, «était difficile à différencier d’un dignitaire de l’Apr». En réalité, souligne cette proche de Cheikh Bamba Dièye, c’est le président de la République qui est «le véritable maître des poursuites» dans cette affaire du maire de Dakar.
Fatoumata Gassama Fall explique cette «main invisible» de Macky Sall par «l’implication de l’Ige dans le contrôle administratif et financier de la ville de Dakar et de certaines communes de l’opposition, le refus de laisser le maire Dakar faire campagne pour sa liste lors des Législatives, de lui reconnaître l’effectivité de son immunité parlementaire». Toutes choses qui, en déduit-elle, démontrent «l’acharnement» du chef de l’Etat pour «éliminer de la compétition de 2019 un adversaire gênant».
La responsable du Fsd/Bj relève donc une «menace» et un «péril» sur la démocratie et l’Etat de droit dans notre pays. Non sans souligner que «l’innocence de Khalifa Sall dans cette affaire abusivement qualifiée de caisse d’avance de la ville de Dakar est indéniable». Elle préfère plutôt parler de «fonds politique qui a existé bien avant son entrée en politique et bien avant son arrivée à la mairie de Dakar». Et Mme Fall de regretter que cela «ne constitue un délit que pour les seules personnes qui ont fait de l’élimination de Khalifa Sall un objectif primordial pour leur maintien au sommet de l’Etat».

hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here