PARTAGER

Une autopsie a permis de mettre fin à la fausse alerte portant sur la mort d’un émigré revenu au bercail. Après avoir pensé au coronavirus, ses voisins, suspectant que sa famille était aussi atteinte du Covid-19, vont alerter les autorités qui suspendent l’inhumation. Ainsi, une autopsie sera demandée par ces dernières. Les résultats confirment que l’émigré est mort des suites d’une cardiopathie.

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre dans la ville de Mbour, créant une panique générale et une réunion au plus haut niveau pour calmer la population. En effet, un émigré qui est récemment revenu au Sénégal, en provenance d’Europe, est mort hier à Mbour. Mais cette mort est suspecte, aux yeux de son entourage qui a souligné que ce dernier, malade et revenu depuis deux semaines au pays, n’avait pas voulu se rendre dans une structure sanitaire pour s’enquérir de son état de santé.
Face à la panique en cette période de Covid-19, les riverains ont pensé que leurs voisins étaient atteints de coronavirus. C’est pourquoi lorsque les parents du défunt ont voulu l’enterrer, ils ont alerté. Alerté, l’hôpital n’a pas voulu décerner une autorisation d’inhumation, le temps de vérifier la vraie raison de la mort de l’émigré. Ainsi, une autopsie sera demandée par les autorités. Les résultats qui sont sortis hier ont confirmé qu’il est mort des suites d’une cardiopathie, indique sa famille. Le défunt souffrait de cette maladie depuis un certain temps. Ne voulant pas finir ses jours en Europe, il a préféré certainement retourner au bercail.
Cette nouvelle a provoqué la panique dans la ville qui a 11 cas positifs, dont 4 sont communautaires et les 7 importés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here