PARTAGER

C’est la fin du feuilleton. Le capitaine Mamadou Dièye, du 25e bataillon de reconnaissance et d’Appui, qui avait introduit une demande de démission, a été finalement radié de l’Armée pour «faute contre la discipline». Dans un communiqué, la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) a confirmé l’info, qui circulait depuis son arrestation par la Section de recherches de la gendarmerie avant qu’il ne soit confié à la Brigade prévôtale et mis en détention au Camp militaire de Bargny. Cette décision de le radier des rangs des cadres d’active de l’Armée a été entérinée hier par le Conseil d’enquête.  Malgré tout, il n’est pas sorti de l’auberge. Selon la Dirpa, «le capitaine Dièye est susceptible d’être traduit comme déserteur, devant les juridictions ordinaires à formation spéciale pour désertion à l’intérieur en temps de paix».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here