PARTAGER

Désormais à la retraite, la légende brésilienne Ronaldinho (39 ans) multiplie les frasques en dehors des terrains. Empêtré dans un litige avec la justice brésilienne, l’ancien du Psg s’est rendu coupable d’une nouvelle infraction dans le pays voisin du Brésil, le Paraguay.
La légende brésilienne et son frère Roberto sont accusés d’être entrés au Paraguay en possession de faux passeports. L’hôtel dans lequel l’ex-joueur du Barça se trouvait à Asuncion, pour faire la promotion d’un livre, a été perquisitionné par les autorités de police paraguayennes. Selon le ministre de l’Intérieur, Euclides Acevedo, de faux passeports ont été retrouvés sur les lieux. «Ronaldinho devra être entendu jeudi (hier) à 8 heures du matin au siège du Parquet», a-t-il ajouté.
Cet incident intervient alors que le Ballon d’Or 2005 avait été privé de passeport par les autorités brésiliennes fin 2018, pour avoir, selon les médias brésiliens, fait construire une jetée au bord d’un lac situé dans une zone protégée.
Les Forces de l’ordre ont donc procédé à son arrestation en attentant de faire la lumière sur cette affaire. Un nouvel écart de conduite qui continue de faire le tour du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here