PARTAGER

Dans le cadre du programme «Fifa Foward» destiné à l’équipement des 14 Ligues régionales de football, Kédougou a ouvert le bal en abritant ce vendredi, une importante cérémonie de remise de matériels didactiques et d’équipements sportifs.
Un lancement qui a réuni tous les présidents des Ligues régionales ou leurs représentants, le président de la Fédération, Me Augustin Senghor, le directeur de Cabinet du ministre des Sports et le représentant de la Fifa, le Dtn, sans oublier les autorités locales. Le montant de cet important appui se chiffre à 87 millions Cfa.
Dans son speech, Me Senghor, expliquant la portée d’un tel geste, déclare : «Aujourd’hui la Fédération s’est inscrite résolument dans le sens d’assurer un développement à la base. Et pour développer la base il faut aller vers les Ligues régionales qui sont des démembrements de proximité de la Fédération pour mener à bien notre politique auprès des clubs et globalement de tous les acteurs où qu’ils se trouvent au Sénégal.»
Poursuivant son propos, le patron du foot sénégalais d’insister sur la décentralisation de la discipline. «Développer le football, c’est notre credo. Pour y arriver, il faut que tout le monde joue au ballon et partout. Pour cela il faut chercher des matériels didactiques mais il faut aussi des hommes bien formés. Il faut aussi nécessairement des infrastructures à Kédougou et nous avons espoir par rapport à notre programme qui est soutenu par la Fifa, la Caf et l’Etat du Sénégal. Les jeunes talents et les encadreurs ont besoin d’infrastructures de base. Comme ça s’est passé à Thiès nous allons essayer de faire en sorte que des Ligues aussi éloignées comme Kédougou puissent bénéficier des gazons synthétiques. Et c’est en bonne voie. Il faut aussi que les autorités locales nous aident à avoir des terrains nécessaires pour la construction des sièges dans toutes les 14 régions du Sénégal», a insisté Me Senghor.
La cérémonie a pris fin par la remise symbolique des équipements de foot pour les 14 Ligues et clubs du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here