PARTAGER

Plus de 17 ans après la pose de la première pierre, le Centre d’Excellence de Guéréo a été inauguré hier et baptisé Youssoupha Ndiaye. Du nom de l’ancien président de la Fédération sénégalaise de football.

Le Centre d’Excellence de Guéréo porte désormais le nom de Youssoupha Ndiaye, magistrat et ancien président de la Fédération sénégalaise de football. L’inauguration a été faite par le président de la Caf en présence du ministre des Sports, des autorités locales dont le maire de la localité.
Alité et représenté par un membre de la famille, à savoir Me Malick Sow, Youssoupha Ndiaye, ancien président de l’Us Gorée, aura marqué «l’histoire du sport sénégalais», dira Me Augustin Senghor, rappelant que «c’est lui qui a choisi le site».
Les témoignages ont été unanimes sur le choix porté sur «un homme de valeur» qui a beaucoup donné au sports sénégalais, «à l’image des anciens comme Feu Kéba Mbaye, Lamine Diack ou encore aujourd’hui Fatma Samoura».
A noter que le centre s’étend sur une superficie de 19 hectares avec seulement 5 ha abritant les installations dont la direction, la salle de conférence, les dortoirs, le restaurant et la salle de musculation.
Repris par l’instance fédérale, après l’arrêt des travaux en 2008, le coût des travaux est estimé à près de 150 millions Cfa. En attendant d’étendre le projet sur les 14 autres hectares avec l’hôtel fédéral, d’autres terrains de football ou encore d’une piscine, le centre est déjà opérationnel et dispose d’une pelouse en gazon naturel et d’un terrain de basket. D’ailleurs, le centre a reçu en regroupement les Lions U17 en route pour le Mondial au Brésil. Au-delà du bâtiment, la Fédération s’est également dotée de nouveaux véhicules pour répondre aux besoins des différentes sélections, à l’exception de l’Equipe nationale A.
Dans son discours, le ministre des Sports s’est réjoui de la belle collaboration entre l’instance fédérale et la Caf. Car au-delà de ce projet, dira Matar Ba, «vous avez déjà eu à réaliser d’autres projets avec la Fédération sénégalaise de football. On ne peut que s’en féliciter. En effet, à travers ces projets, la Fédération sera plus autonome».
Content de constater le changement en si peu de temps, le président de la Caf exhortera l’instance fédérale à continuer à œuvrer dans la même direction. Soulignant que la réalisation du Centre de Guéréo «cadre parfaitement avec les projets de décentralisation de la Caf. C’est un acte fort et un message d’encouragement aux membres du Comité exécutif». Selon lui, ce centre, au-delà du Sénégal, devrait également profiter aux autres nations africaines.
Seule faute note, l’accès difficile de la zone avec une route non bitumée. Face aux doléances des autorités locales, le ministre des Sports a promis de saisir son collègue des infrastructures pour mettre fin à leur calvaire. Matar Ba a aussi promis l’installation d’une grille de protection.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here