PARTAGER

La Fédération sénégalaise de football (Fsf), en partenariat avec l’Institut de formation des métiers en sport (Ifms) et l’Agence de sécurité de proximité (Asp), a procédé hier au lancement du projet de formation des stadiers. C’était en présence du directeur de Cabinet du ministre des Sports, Ibrahima Ndao, du président de la Fsf, Me Augustin Senghor, du Directeur général de l’Asp, Biram Faye, de la directrice de l’Ifms, Mme Courra Ndiaye Kébé, et de l’ancien ministre des Sports, Magnick Ndiaye, fondateur de l’institut.
Selon le patron du foot sénégalais, «ce projet est financé à hauteur de 65 millions 250 mille Cfa par la Fifa, dans le cadre du programme Fifa Forward, dont 41 millions 250 mille Cfa sont destinés à la formation et 24 millions Cfa à l’équipement. Ce projet va permettre à 300 agents de l’Asp d’être formés au métier de stadier».
D’ailleurs, au cours du lancement, ce sont 25 éléments des Asp composés d’hommes et de femmes qui ont pris part à la cérémonie de lancement. Ces derniers, déjà en salle, seront formés pendant deux semaines, comme l’a rappelé la directrice de l’Ifms, Mme Kébé : «Au-delà de la théorie, il y a un volet qui concerne la pratique et qui se fera au stade Alassane Djigo de Pikine, à cause de la non-disponibilité du stade Senghor.»
Pour le Dg de l’Asp, ce projet vient à son heure. «C’est une opportunité que l’agence a saisie au profit de nos Asp qui ont été recrutés pour une durée légale de 4 ans, 2 ans renouvelables après services rendus. Ces Asp ont besoin d’être formés», souligne M. Faye.

Elargir le projet dans les 14 régions
Après le football, le projet pourrait être élargi à d’autres instances comme le basket, la lutte ou encore le handball. Sous ce chapitre, le directeur de l’Asp se dit ouvert à toute forme de collaboration. «Nous avons formé beaucoup d’Asp et la formation continue. Nous sommes ouverts à toutes les opportunités. Nous allons solliciter tous les partenaires nécessaires et capables de nous apporter des opportunités», informe le Dg de l’Asp. Représentant le ministre des Sports, M. Ndao a exhorté les différentes parties «à élargir le projet dans les 14 régions du pays».
A noter que le premier test pourrait avoir lieu le 13 octobre prochain lors du match amical contre la Mauritanie, au stade Lat Dior de Thiès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here