PARTAGER

La Commission d’éthique de la Feguifoot pas vraiment impressionnée par la dernière décision du Tas (Tribunal arbitral du Sport). Elle suspend de nouveau le vice-président, Amadou Diaby, pour 90 jours.
Accusé de corruption après la Can 2019, le dirigeant a été suspendu pour 7 ans. Dans sa contre-attaque au Tas, Diaby a obtenu une annulation de la sanction. L’instance dénonçait de très nombreux vices procéduraux dans la sentence.
Elle a par ailleurs renvoyé «la cause à la Commission d’éthique de la Fédération guinéenne de football pour nouvelle instruction dans le sens des considérants et nouvelle décision».
Ce jeudi, la commission décide donc de suspendre Diaby pour 90 jours. Elle lui reproche des faits de corruption, manquements à l’obligation de réserve ou encore atteinte à l’image du monde du football guinéen.
L’avocat de Diaby a décidé de saisir la Fifa au sujet de l’affaire. Une requête sera également déposée à la Caf.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here