PARTAGER

Les acteurs clés de la transformation des produits agricoles, halieutiques et artisanaux de la Com­mu­nauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se réunissent à Cotonou, au Bénin, du 26 au 28 juillet prochain. L’objectif étant d’élaborer une stratégie commune sous régionale.

Du 26 au 28 juillet prochain, les acteurs clés de la transformation des produits agricoles, halieutiques et artisanaux de l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se réunissent à Cotonou, au Bénin, pour un forum régional. Organisé par le Centre de la Cedeao pour le développement du genre (Ccdg), il a pour objectif de capitaliser les résultats obtenus depuis 2010 par le Ccdg. Dans un communiqué de presse, les organisateurs de la rencontre informent qu’un des résultats attendus est d’élaborer une stratégie commune sous régionale dans le contexte de mise en œuvre de la feuille de route de l’Acte additionnel pour l’égalité de droits entre les femmes et les hommes pour le développement durable de l’espace Cedeao et qui résulte des orientations de la Vision 2020 de la Cedeao, des Objectifs de développement durable 2016-2030 des Nations unies et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine. Il faut dire que la rencontre se tient en partenariat avec le gouvernement du Bénin et l’appui de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao). Au total, une cinquantaine de participants venus des 15 pays de la Cedeao et de nombreuses personnalités politico-administratives sont attendues à cette rencontre. Elles devront identifier les initiatives, innovations et expériences réussies des réseaux de femmes transformatrices, proposant des solutions concrètes aux questions liées au développement des chaînes de valeurs, au financement des unités de transformation et à l’écoulement des produits dans le marché local, au plan régional et à l’international.
En outre, la rencontre vise à formuler des propositions visant l’accroissement des investissements dans les chaînes de valeurs régionales à l’intention des décideurs et du secteur privé en vue de générer plus de croissance et de réduire la pauvreté dans la région ouest africaine. Les organisateurs informent également qu’en plus de créer des synergies entre les réseaux de femmes transformatrices des pays de la Cedeao et les acteurs intervenant dans le domaine de la transformation, cette rencontre va primer les quatre meilleures organisations ayant présenté des projets novateurs et vecteurs de développement dans la région ouest africaine.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here