PARTAGER

Victorieuse de la Côte d’Ivoire (1-1, 4-3 aux t.a.b.), l’Algérie s’est offert un ticket en demi-finale. Toutefois, tout n’a pas été rose pour la sélection algérienne puisque le défenseur des Verts, Youcef Atal, qui a quitté prématurément ses équipiers face à la Côte d’Ivoire, souffre finalement d’un déboîtement de l’épaule gauche. Le sociétaire de Nice s’est heurté contre le solide défenseur des Eléphants, Comara. Il a demandé sur le coup le changement, sentant lui-même la gravité de la blessure. Très peiné par ce mauvais coup du sort, le joueur a dû suivre sur le banc le reste de la partie marquée par un grand suspense.
A en croire les déclarations du coach Djamel Belmadi, Atal risque d’être quasiment forfait pour la suite de la Can. C’est confirmé avec la mauvaise nouvelle qui est tombée hier. En effet, le latéral droit de Nice souffre d’une fracture de la clavicule. Il sera donc indisponible pour le reste de la compétition. Pour le remplacer, Djamel Belmadi peut choisir entre Mehdi Zeffane et Mohamed Farès.
Un autre cadre de l’équipe est incertain pour les demi-finales. Il s’agit de Sofiane Feghouli, crédité d’un bon match face aux Eléphants. «Je ne sais pas exactement la gravité de ma blessure. Mais je vais voir avec le médecin de la sélection. Même si je ne serai pas apte pour jouer face au Nigeria, l’Equipe nationale aura un autre guerrier pour participer à ce match», a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here