PARTAGER

Hier il n’y a pas eu de cours à l’Université de Thiès (Ut). Pour cause : les étudiants protestent contre la fermeture des restaurants du campus universitaire par les repreneurs à cause d’une dette estimée à 1,2 milliard de F Cfa que l’Etat leur doit. Selon Abdou Aziz Diop, membre de la Conférence des présidents d’amicales des étudiants de l’Ut, «c’est une situation déplorable qui hypothèque la poursuite des études au sein du campus universitaire». Il explique que les restaurants ont été fermés depuis mardi dernier obligeant les étudiants à débourser plus d’argent pour manger dans des gargotes. Une situation difficile, selon lui : «Nous ne pouvons pas concevoir que des étudiants en pleine année scolaire soient confrontés à ce genre de problème.» Ainsi, il lance un appel aux autorités étatiques pour régler le problème. Parce que, estime Abdou Aziz Diop, «une dette d’un milliard n’est absolument rien pour un Etat comme le Sénégal. Les autorités doivent donc réagir». Pour l’heure, les cours sont suspendus jusqu’à nouvel ordre à l’Université de Thiès. En entendant, les étudiants s’organisent pour faire une marche dans la ville dans les prochains jours.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here