PARTAGER

Dans un communiqué, le Collectif pour la défense des employés du groupe Com7 rappelle qu’un des actionnaires du groupe en question, Bara Tall, «doit aux employés du groupe Com7 plus de trois années d’arriérées de salaire que lui-même avait pourtant pris l’engagement de payer devant tout le monde, jusqu’au dernier centime». Ce collectif informe que «suite à la parodie de liquidation annoncée par Bara Tall par l’intermédiaire d’un simple employé du groupe, à savoir Daouda Diarra», à sa «grande surprise, Bara Tall, au lieu de payer la somme due au personnel, annonce la liquidation du Groupe et la mort du journal Le Populaire en lieu et place». De plus, il met en exergue le fait que «le personnel n’a reçu jusqu’ici aucun acte administratif lui signifiant la liquidation», mais souligne que «le directeur de publication et une partie du personnel reprennent le même produit sous le nom de Vox POPuli, en mettant en exergue le logo du POP». «En d’autres termes, ils veulent faire du Populaire sans Le Populaire». De ce fait, le collectif interpelle l’opinion : «Nous ne demandons pas à être réintégrés dans ce nouveau Populaire, nous exigeons simplement que cette liquidation respecte les règles de droit en la matière.»
bdavid@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here