PARTAGER

Pendant que les pouvoirs publics sont en phase de réflexion pour confiner les Sénégalais, la cité sainte de Maodo se confine déjà face à la propagation rapide du Covid-19. Après la suspension de la prière hebdomadaire de vendredi et les séances de «hadratoul jumah» sur toute l’étendue du territoire, Tivaouane vient encore de prendre des mesures inédites. La cité religieuse vient de confiner les 500 talibés du daara de El Hadji Malick Sy, et leurs enseignants jusqu’à nouvel ordre. L’annonce a été faite par Serigne Babacar Sy Abdou au cours d’une réunion d’information et de sensibilisation, tenue ce samedi dans l’enceinte de la zawiya de Seydi El Hadj Malick Sy de Tivaouane. Il indique que des mesures d’accompagnement ont été prises par les membres de la famille pour une prise en charge correcte des talibés, notamment la restauration complète et l’hygiène.
Pour la prise en charge sanitaire des talibés, un médecin ainsi qu’une infirmerie gracieusement équipée par des bonnes volontés de la «hadara» sont mis à la disposition du daara. En plus du confinement du daara, le fils de Serigne Abdou Aziz Sy «Dabakh» annonce que la zawiya de El Hadji Malick Sy et les mausolées des Cheikh de Tivaouane seront fermés. Ils seront sous contrôle strict et l’accès sera limité. Des mesures qui vont entrer en vigueur dès ce lundi 23 mars 2019. En revanche, les 5 prières quotidiennes et l’apprentissage du Coran vont continuer à se faire dans l’enceinte de la zawiya, mais seulement avec les talibés et enseignants confinés. «Les aller-retour sont interdits de même que les entrées non justifiées», annonce le coordonnateur du comité d’initiative. Au-delà, des mesures sécuritaires ont été prises pour le respect strict des mesures préventives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here