PARTAGER

Apres le lancement officiel de son album «Terrou Waar» à Dakar, Coumba Gawlo Seck a choisi la capitale du Fouladou pour sa première sortie dans les régions. C’était à l’occasion du Festi-Kolda qui a appâté cette diva de la musique sénégalaise à la voix mélodieuse. Face au public composé majoritairement de ses fans, Coumba Gawlo Seck a décrit en détail les différents morceaux ou chansons contenus dans cet album de 12 titres. Des titres qui magnifient la diversité culturelle du Sénégal, car plusieurs localités du pays sont représentées de par leurs facettes culturelles. «Diombadio», 5e titre de cet album, retrace la bénédiction et le comportement de la nouvelle mariée dans la tradition et les cultures du Fouladou. La chanteuse dit être fascinée par le rituel et le mystère culturel qui entourent la nouvelle mariée à Kolda. Et Coumba Gawlo Seck est aidée à la compréhension par Thioukel et Sisalisto, deux musiciens koldois. Autres titres aussi forts élogieux de la culture au Sénégal, «Bougna» à Tambacounda, «Ngoulok» au Sine Saloum,  «Siyo» au Boundou mais surtout «Rokale» en Casamance qui symbolise la bravoure, le courage et l’amour du travail bien fait par les peuples du sud. A cette cérémonie de présentation de cet album, l’artiste a invité les populations à rester coller à leur culture qui selon elle, est source de développement. «Personne ne doit copier la culture de l’autre car nous avons une culture riche et variée que nous avons la possibilité d’exporter vers les autres peuples différents de nous», a lancé Coumba Gawlo Seck sous les ovations du public. Dans cet album, elle a aussi rendu hommage à certains koldois  com­me le défunt Papis du groupe Gué­longal pour son engagement et sa persévérance à distiller la culture du Fouladou à travers le monde.
Après cette présentation de l’album la chanteuse a signé des dédicaces sur plusieurs Cd. A cette occasion, une bousculade monstre a été notée du côté du public, puisque chacun cherchait à avoir la signature de la Diva sur son Cd déjà acheté. Le maire de Kolda présent à la cérémonie, a vivement remercié Coumba Gawlo Seck pour sa présence au Fouladou et sa participation à cette 2e édition du Festi-kolda. Cette année, le festival était placé sous le thème «Kolda ville verte et de culture».
ehcoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here