PARTAGER

La commune de Joal-Fadiouth célèbre l’anniversaire de la disparition du Président-poète Léopold Sédar Senghor ce week-end. Pour rendre hommage à cet illustre fils du terroir, il est prévu ce samedi un grand festival dénommé «Les Côtes en cordes, Xeeman jöong fa Faajut». Selon Babacar Diouf, président du comité d’organisation du festival, la commune va rendre hommage au Président-poète Léo­pold Sédar Senghor au lycée qui porte son nom où d’éminentes personnalités du monde universitaire sont attendues pour animer un panel sur la vie et l’œuvre de Senghor.
En plus de cette activité, dira le président du comité d’organisation, il est prévu un défilé ethnique. «Senghor accordait une importance très particulière à la culture. C’est pourquoi nous avons prévu d’organiser un défilé ethnique avec toutes les ethnies de la commune en passant par les Halpulaars et les Sérères pour magnifier le cousinage à plaisanterie. Ensuite, pour marquer l’intégration africaine, les communautés étrangères seront aussi de la partie pour montrer leur culture et leurs traditions», a rappelé Babacar Diouf.
Auparavant, le comité d’organisation a initié depuis ce jeudi une randonnée pédestre pour faire de la sensibilisation autour du thème «Préservons notre environnement». Le président du comité a profité de cette randonnée écologique pour inviter la population à se soucier de la préservation de l’environnement. «L’objectif de la randonnée, c’était de sensibiliser la population sur les impacts de nos faits et gestes à l’endroit de l’environnement. Dans les rues de Joal-Fadiouth et surtout sur la plage, nous constatons qu’il y a beaucoup de déchets plastiques qui sont nuisibles à la santé de la population. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi ce thème.» M Diouf poursuit en déplorant cette forte dégradation de l’environnement dans le village avec beaucoup de déchets et des tas d’immondices au niveau des plages. Il faut noter aussi que le comité d‘organisation a organisé un pré-festival dans les quartiers de la commune.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here