PARTAGER

Mme Ndèye Sally Diop Dieng, ministre de la Femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants, a magnifié hier, lors de la cérémonie de remise de récompenses aux pupilles de la Nation admis au Bac, au Bfem et au Cfee 2019, la mise en place de l’Office national des pupilles de la Nation, à travers un cadre juridique sécurisé dans le but de garantir à ces enfants un parfait épanouissement social et éducatif. Dans le cadre de sa mission de prendre en charge tous les orphelins déclarés pupilles de la Nation, l’Onpn a, entre 2017 et 2019, octroyé des allocations à hauteur de 396 millions 720 mille francs Cfa. Des allocations dont ont bénéficié 854 pupilles. Cela traduit, selon Mme Diop Dieng, la forte volonté du chef de l’Etat Macky Sall à protéger et promouvoir ces pupilles. «La mise en œuvre de ces politiques publiques de protection et de promotion de l’enfant constitue une préoccupation chez le Président Macky Sall qui accorde une attention constante et particulière à l’endroit des pupilles et qui est à la base de l’appel fait au gouvernement, lors du Conseil des ministres du 19 septembre dernier, à renforcer le soutien social qui leur est destiné», déclare-t-elle. Elle informe dans la perspective qu’après le vote de la loi 2006-39 du 21 novembre 2006, le nombre de pupilles a fortement évolué pour atteindre en 2019 un effectif de 857 enfants dont 449 garçons et 408 filles.
Dans le cadre des mesures prises par le gouvernement pour l’accompagnement de ces mômes, les allocations sont passées, d’après Mme Dieng, de 20 mille francs Cfa par mois et par pupille en 2012 à 50 mille francs Cfa au 1er janvier 2019, soit une hausse de 150%. Il s’agit des mesures concernant leur accès à la santé à travers leur enrôlement dans la Couverture maladie universelle, à l’éducation et autres services publics de socialisation et de capacitation citoyennes comme les colonies de vacances, entre autres.
Ensuite, elle a fait savoir qu’en vue des résultats obtenus au Bac, au Bfem et au Cfee, le gouvernement apprécie positivement l’efficacité et l’efficience des investissements et a donné des instructions à l’Office pour désormais travailler à un objectif de zéro échec à ces examens. «En 2019, l’Onpn a enregistré un taux de réussite de 66,6% pour le Cfee, 49,9% pour le Bfem et 53,8% pour le Bac», lit-on dans un document.
C’est dans le but de magnifier les efforts fournis par ces pupilles que les admis au Bac ont reçu chacun un ordinateur portable et une enveloppe de 10 mille francs Cfa, un kit complet de fournitures scolaires et une enveloppe de 50 mille francs Cfa pour les candidats admis au Bfem et au Cfee.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here