PARTAGER

Le Président Sall a déclaré le 26 décembre «journée pont et fériée». Le problème n’est pas dans son pouvoir discrétionnaire, mais dans la forme et la communication utilisées. On ne peut croire à une décision spontanée. Encore moins que c’est seulement dans l’après-midi du 25 que cette inspiration lui est venue. Le message de respect et de l’égalité des religions véhiculé à travers cette décision ne devrait pas dicter ce grand pont fait aux travailleurs peu ou pas informés. Cela a donné finalement l’air de fêtes de nooyal (farniente), en plus de Noël.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here