PARTAGER

Khalifa Sall, ce n’est plus une sainteté au Ps. Alors que ses hommes ou réputés comme tels sont en train de récolter des volées de bois… Verts, il doit désormais accepter de voler de ses propres ailes pour caresser son rêve : l’accession à la présidence de la République. Il doit gagner ce Mortal kombat qui l’oppose à Tanor. Alors que les Socialistes étaient parqués dans la cave, le big boss du Ps brillait sous les ors du Palais à côté de son ami qui remettait le drapeau aux Lions. Par contre au Ps, le drapeau de la succession n’est pas encore cousu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here