PARTAGER

La candidature de Didier Drogba avait du mal à passer depuis un bon moment. L’international ivoirien, pourtant vice-président de l’Association des footballeurs ivoiriens (Afi), n’avait pas reçu le soutien de ses anciens coéquipiers de l’Equipe nationale tels que l’ancien capitaine Cyrille Domoraud, Kolo Touré et même son plus grand complice d’attaque Aruna Dindané.
Drogba s’était alors tourné vers les arbitres de Côte d’Ivoire qui avaient choisi de le parrainer. Malheureusement, pour des questions techniques, leur parrainage a été rejeté par la Com­mission chargée des élections à la Fédé­ration ivoirienne de football (Fif).
Faute de parrainage, la candidature de Didier Drogba était impossible. Malgré la suspension de l’Afi, la question de parrainage restait pendante et menaçait l’ancien attaquant des Eléphants.
Mais le problème demeure. En effet, si le soutien de Bahi Antoine à Didier Drogba est clair, la validité de ce parrainage reste floue. De fait, l’Africa Sports, depuis quelque temps, est dirigé par le duo Alexis Vagba – Bahi Antoine. C’est la solution proposée par la Fif pour calmer les tensions au sein du club vert et rouge.
Ainsi, Alexis Vagba agit en tant que président quand Antoine Bahi est président délégué en charge du football. Soutien indécrottable du bureau sortant de la Fif, Vagba a déjà annoncé son soutien à Sory Diabaté.
De son côté, Bahi Antoine se dit prêt à remonter jusqu’au Tribunal arbitral du sport (Tas) pour faire valoir son parrainage à Didier Drogba. Comme on le voit, après les débats autour du parrainage des arbitres, le meilleur buteur de l’histoire des Eléphants pourrait bientôt être au centre d’une autre crise, cette fois à l’Africa Sports.
Avec Supersportci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here