PARTAGER

Moustapha Diakhaté a été exclu du parti présidentiel. Après une âpre bataille, l’ex- Président du groupe BBy a perdu le combat contre le leader de l’Apr. C’est la suite logique des sorties «jugées séditieuses et fractionnistes» sanctionnées par ses juges. Jusqu’ici, il a voulu rester un électron libre au sein de sa formation politique, mais il aurait dû se rappeler cette célèbre phrase de Jean-Pierre Chevènement : «Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne.» Parfois, il se fait démissionner ou exclure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here