PARTAGER

La 3ème décade du mois d’octobre n’a pas connu de pluies dans le département de Vélingara. Au grand bonheur des producteurs dont les productions n’en avaient vraiment pas besoin, étant arrivées à maturité et en phase de récolte. Selon le bulletin d’information mensuel du mois d’octobre produit par les services départementaux de l’élevage, de l’agriculture, des eaux et forêts et de la météo, la saison a été particulièrement pluvieuse. Elle a battu le record de pluies de plus de 46 ans. Selon le document, «tous les postes du département affichent une pluviométrie excédentaire par rapport à la moyenne des 30 dernières années. Depuis 1964 avec un cumul saison de 1554,1 mm, l’année 2020 reste la 2ème année la plus pluvieuse avec 1247,9 mm». C’est que la première décade du mois de septembre a été particulièrement pluvieuse.
Le département a recueilli des hauteurs d’eau supérieures à la normale mensuelle. Exemple le poste de Médina Mary a enregistré 378 mm au courant du mois de septembre, dans la même période, Vélingara a reçu 340 mm, Anambé 228,8 mm, Médina Gounass 214,5 mm et Pakour 223,5 mm. Consé­quence, d’après les techniciens, «les fortes précipitations du mois de septembre ont inondé plusieurs champs dans les communes de Vélingara, Saré Coly Sallé et Kandia».
Toutes les spéculations sont soit en phase de récolte ou, en tous les cas, sont en maturité. La situation phytosanitaire est calme. Dans ce contexte, les producteurs et les services techniques compétents sont en train de préparer la campagne de commercialisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here