PARTAGER

Le mandat du Cng de lutte expire ce jour 31 octobre à minuit. Dirigée par le président Alioune Sarr, cette structure d’exception boucle ses… 24 ans. Une longue durée pour un Comité provisoire qui ne plaît pas au Collectif des lutteurs qui réclame le départ de l’actuel patron de la lutte sénégalaise pour diverses raisons.
Mais à entendre le ministre des Sports lors des concertations sur la lutte, il y a peu de chances de voir Alioune Sarr quitter le navire. Il y a aussi peu de chances de voir la lutte se muer en fédération.
Du coup, et sauf tremblement de terre, le président Sarr devrait être reconduit. Mais deux questions reviennent au galop cependant : Alioune Sarr sera-t-il reconduit à la tête d’un Cng élargi comme le souhaitent certains ? Quelle sera la durée de ce nouveau mandat qui pourrait être le dernier pour le Dr Sarr ?
Pour la première interrogation, on répond par l’affirmative car ce serait une manière pour le ministre des Sports de faire quelques concessions par rapport aux complaintes relevées par plusieurs acteurs lors des concertations. S’agissant par contre de la durée du nouveau mandat, deux ans serait logique, quatre ans excessif.
Reste à savoir quelle sera l’attitude du collectif si le président Alioune Sarr est reconduit. A Matar Ba de jouer !

hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here